Contact

Julien BOUVARD

Maître de Conférences
Université Jean Moulin Lyon 3

julien.bouvard@univ-lyon3.fr

Projets

- L’intermédialité des produits de la culture populaire japonaise.
- La censure de la bande dessinée japonaise d’un point de vue international.
- Le statut social de la culture populaire au Japon

Diplômes

2005-2010

Doctorat en études de l’Asie et ses diasporas (études japonaises)

Titre : « Manga politique, politique du manga. Histoire des relations entre un médium populaire et le pouvoir dans le Japon contemporain des années 1960 à nos jours »

Sous la direction du Professeur Jean-Pierre Giraud (études japonaises – Université Lyon III - Jean Moulin)

2005 : Master LCE 2 Japonais (Université Lyon III – Jean Moulin) Mention Très Bien

2004 : Master LCE 1 Japonais (Université Lyon III – Jean Moulin) effectué en échange au Japon (Nagoya University of foreign Studies)

2003 : Licence LCE Japonais (Université Lyon III – Jean Moulin)

2003 : Maîtrise de Sciences Humaines mention Histoire (Université Lyon II – Lumière). Mention Très Bien. Titre du mémoire : « le Gekiga, la deuxième révolution du manga – Histoire de la bande dessinée adulte au Japon 1957-2002 ». Sous la direction de Denis Pelletier (Directeur d’étude à l’école Pratique des Hautes études)

Publications

Mémoires / Thèse

Manga politique, politique du manga – Histoire des relations entre un médium populaire et le pouvoir dans le Japon contemporain des années 1960 à nos jours, thèse de doctorat, sous la direction de Jean-Pierre Giraud, Université Lyon 3, décembre 2010.

Asiexpo et le cinéma japonais en France, mémoire de stage présenté à l’université Lyon 3, septembre 2005.

Gekiga, la deuxième révolution du manga, mémoire de maîtrise d’Histoire, sous la direction de Denis Pelletier, Université Lyon 2, juillet 2003.

Articles et Contributions

Les Vacances de Jésus et Bouddha ou la désacralisation dans le manga », Bande dessinée et religion, karthala, à paraître en 2015.

la possibilité d’une tombe. Où reposent les personnages de manga ? », Mythes, rites et émotions : les funérailles le long de la Route de la soie, à paraître en 2015.

« Réflexions sur le manga éducatif », Image and Narrative, Vol 12, No1, 2011,http://www.imageandnarrative.be/index.php/imagenarrative/article/view/132

« Poupées de soie, poupées de plastique », Revue des deux mondes, Société de la revue des deux mondes, Paris, février 2010, pp.125-131.

« Introduction à l’histoire de la mangalogie japonaise » (日本のマンガ論の歴史概観), Yamanashi Daigaku Kyôiku Ningen Kagakubu Kiyô, N°10, Yamanashi, 2009, pp.349-356.- « Furansu ni okeru Nihon no otaku bunka no taikôsei » (フランスにおける日本のオタク文化の対抗性 Le caractère subversif de la culture otaku en France), Rosu Jene (ロスジェネ), n°2, Kamogawa Shuppan, Tôkyô, décembre 2008, pp.100-104.

« Manga to seiji wo megutte – Ryôsha no kankei wo kôsatsu suru tame no hôhôron » (マンガと政治をめぐって ― 両者の関係を考察するための方法論 Autour des relations entre manga et politique - réflexions méthodologiques), Narative Media Kenkyûkai Dai ikkai Workshop Hôkokusho, Revisting Frameworks for Studying Comics: Methodologies and Perspectives (ナラティヴ・メディア研究会第一回ワークショップ報告書「コミック研究のフレーム再考のために-研究方法の多様化と今後の展望-), Tôhoku Daigaku, 2008, pp.36-41.

« Le manga des années soixante : à la croisée des histoires culturelle, sociale et politique » (60年代マンガの歴史における 文化、社会、政治), Yamanashi Daigaku Kyôiku Ningen Kagakubu Kiyô, N°9, Yamanashi, 2007, pp.329-337.

« L’histoire des mouvements anti-manga au Japon » (日本でのマンガ表現規制の歴史), Yamanashi Daigaku Kyôiku Ningen Kagakubu Kiyô, N°8, Yamanashi, 2006, pp.129-138.
- « Les révolutionnaires du manga », Japan Mania, n°7, mars 2003, Multimedia Press, Paris, pp.72-73.

Bouvard Julien, Kimbergt Sébastien, « Trafic d’influences », Manga : 10000 images, numéro 2, janvier 2009, éditions H, Paris, pp.201-204, 215-218.

Elodie Bécu, « Mangas : l’arme de séduction massive », Dernières nouvelles d’Alsace, samedi 12 janvier 2008, p.11 (supplément « tendances »).

Nagayama Kaoru 永山薫, Hiruma Takashi 昼間たかし, Manga ronsô boppatsu (マンガ論争勃発 Explosions des polémiques concernant le manga), Maikuromagajinsha, Tôkyô, 2007, pp.30-31.

Traductions

Nakano Haruyuki, « le manga sur portable : la locomotive du commerce de la bande dessinée digitale au Japon », in Lefèvre Pascal et Di Salvia Morgan (Dir.), Bande dessinée et illustration en Belgique – état des lieux et situation socio-économique du secteur, SMartbe Association professionnelle des métiers de la créations, Bruxelles, 2010, pp.125-138.

Conférences / Colloques / Interventions Publiques

Les fantômes des mouvements zenkyôtô dans la culture otaku », SFEJ, Paris, décembre 2014.

Traduire le manga en France », Journée d’étude « Bande dessinée et traduction », ENS Lyon, septembre 2014.

kosupure wo suru – miru. Otaku bunka ni okeru pafômansu to ibunka » (コスプレをする・見る―オタク文化におけるパフォーマンスと異文化 Voir et pratiquer le cosplay – Performances et différences culturelles dans la culture otaku), Kosupure no bigaku – Kosupure, Fasshon, Nihon bunka (コスプレの美学―コスプレ、ファッション、日本文化, Esthétique du cosplay. Cosplay, mode et culture japonaise), Nagoya, mars 2014.

Les Vacances de Jésus et Bouddha ou la désacralisation dans le manga », Journée d’études « bandes dessinées et religions », Université Jean Moulin Lyon 3, 4 décembre 2013.

« La BD se donne-t-elle un genre ? », Table ronde au Lyon BD Festival, juin 2013.

« Street Fighter II – Autour du jeu, - Les joueurs, les communautés, les tournois…», Stunfest, INSA Rennes, 26 avril 2013.

« Comment jouer à un visual novel japonais ? », (avec Mathieu Triclot), Isart Digital, Paris, 28 mars 2013.

« La possibilité d’une tombe – Où reposent les personnages de manga ? », Mythes, rites et émotions : les funérailles le long de la route de la soie, Université Paris 7 Denis Diderot, 9 mars 2013.

« The World as a game – Revolutionaries as players – New political discourses in 2000’s Manga », Mechademia Conference, Seoul, 2 décembre 2012.

Furansu ni okeru nihon manga no honyaku no genjô フランスにおける日本マンガの翻訳の現状 (La situation de la traduction des mangas en France), Université de Shizuoka, 27 décembre 2012.

Participation à la table ronde sur le sujet « les implications économiques et politiques du système de publication japonais et de la diffusion des mangas dans le reste du monde », Université d’Eté de la bande dessinée « Mangaphilie, mangafolie ? », CNBDI d’Angoulême, 2 juillet 2012. 

« Visages du manga », (Avec Benjamin Reiss), Association des Japonais de Lyon, 29 mai 2012.

« Le jeu vidéo et ses cultures dans le Japon contemporain », Stunfest, INSA Rennes, 15 avril 2012.

Direction du panel « Manga Studies » et conférence sur « A Postwar History of Manga Studies », International Convention of Asian Scholars (ICAS) 6, Daejeon Convention Center, Corée, 6 août 2009

« Manga et Politique, Politique et manga : Quelles relations et quelles méthodes de recherche ? », Journée francophone de la recherche, Institute of Industrial Science – University of Tokyo, 28 novembre 2008.

« Not so well received. Manga and the authorities in Japan », Le manga, 60 ans après, CERI Sciences-Po, Paris, 17 mars 2008.

- « Manga to seiji wo megutte – Ryôsha no kankei wo kôsatsu suru tame no hôhôron » (マンガと政治をめぐって ― 両者の関係を考察するための方法論 Autour des relations entre manga et politique - réflexions méthodologiques), Narative Media Kenkyûkai Dai ikkai Workshop, Revisting Frameworks for Studying Comics: Methodologies and Perspectives (ナラティヴ・メディア研究会第一回ワークショップ 「コミック研究のフレーム再考のために-研究方法の多様化と今後の展望-), Tôhoku Daigaku, 9 février 2008.

Direction du panel « Arts Culture and Heritage » (Animation and Comics, Agents of change) et conférence sur « Manga in the 1960s: A cultural, social and political History », International Convention of Asian Scholars (ICAS) 5, Kuala Lumpur, Malaisie, 2-5 août 2007.

« Le manga et ses enjeux culturels, sociaux et politiques », Association des amies de la langue française, Maison franco-japonaise de Tôkyô, 25 mai 2007.

« Kokusaika sareta manga » (国際化されたマンガ Le manga globalisé), Université de Yamanashi, 21 mai 2007.

« Mangacosme », Fnac Lyon Part Dieu, 17 février 2006.