Contact

Hiroko NODA

Maître de Conférences
Université Jean Moulin Lyon 3

hiroko.noda@univ-lyon3.fr

Mots Clefs

Linguistique générale

Analyse comparative entre le français et le japonais

Marqueurs discursifs en français et en japonais

Intersubjectivité

Appropriation d’une langue étrangère

Projets

Je m ’intéresse à décrire le fonctionnement et les conditions d’emploi de divers marqueurs discursifs en français et en japonais dans toutes leurs subtilités, et à rendre compte de leurs propriétés linguistiques en totalité. À cet effet, j’ai opté pour la « Théorie des Opérations Prédicatives et Enonciatives » (TOPE) développée par A. Culioli et pour la théorie de l’intonation initiée par P. Mertens, qui m’ont permis d’articuler différents aspects linguistiques - distributionnel, sémantique, pragmatique, prosodique. Mes travaux sont consacrés en outre à l’analyse des emplois de plusieurs marqueurs discursifs - hein, quoi, n'est-ce pas en français et darô, yo, ne, yone en japonais. J’ai également effectué une analyse comparative entre hein et ces marqueurs japonais afin de montrer dans quelle mesure leurs enjeux énonciatifs se recouvrent et se distinguent. À travers ces recherches, j’envisage d’approfondir mes réflexions sur le problème de l’intersubjectivité qui se trouve au cœur de l’activité de langage.
Mon intérêt porte également sur les problématiques de l’appropriation d’une langue étrangère (notamment, du français et du japonais), en outre sur l’élaboration d’outils pour mieux aider des étudiants francophones à s’approprier la langue japonaise, qui trouvent leur fondement dans une solide analyse linguistique.

Publications

Articles

« D’une sémiotique de l’altération » à l’épreuve de la traduction - Le cas du japonais » dans les Actes du colloque international « Jean Peytard Syntagmes et entailles », l’Université de Franche-Comté (à paraître).

« Variations sémantiques dans la traduction des marqueurs discursifs : Cas de deshô en japonais et n'est-ce pas en français », dans les Actes du colloque « Variation(s), Plasticité, Interprétation(s) », l’Université de Franche-Comté (à paraître).

« Enjeux intersubjectifs et interactifs - autour des cas : hein, quoi, n’est-ce pas », dans Des organisations dynamiques de la langue orale, Peter Lang (à paraître).

« Emplois des marqueurs discursifs et intersubjectivité : autour de hein », dans les Cahiers de praxématique, n° 56, 2011, p.77-90.

« Furansugo no “hein” to nihongo no “darô”, “yo”, “ne”, “yone” no yôhô » (rédigé en japonais), dans Furansu Nihongo Kyôiku (Enseignement du japonais en France, Actes du Colloque 2010), n° 6, 2011, p.107-114.

« Essai de description d’emplois des mots du discours, autour de hein », dans Autour des langues et du langage – Perspective pluridisciplinaire, Grenoble, PUG, 2008, p. 95-102, ISBN 978-2-7061-1427-4.

« L’enseignement des emplois des mots du discours dans les classes de FLE, Le cas de hein », dans Le français parlé au XXIe siècle : normes et variations dans les discours et en interaction, Vol. 2, M. Abecassis, L. Ayosso et E. Vialleton (éds.), Paris, L’Harmattan, 2007, p. 161-171, ISBN 978-2-296-04408-1.

« L’analyse sémantique et phonétique des mots du discours, le cas de hein », dans les Actes des Rencontres Jeunes Chercheurs ED268, Université Paris III, 2007.

« L’emploi des mots du discours et la prosodie, le cas de hein », dans les Actes du colloque « Interface Discours Prosodie 2005 (IDP05) : Symposium International "Discours et Prosodie comme interface complexe " », Université de Provence (CD-ROM), 2006.

Mémoires, Thèse

« Aides-soignantes d’origine étrangère dans un EHPAD en France - Enjeux professionnels et rapports sociaux - », Mémoire de Master 2 en sociologie « Enjeux et pratiques de développement dans les pays du Sud », sous la direction de M. Roland Pfefferkorn, Université de Strasbourg, 2013.

« Intersubjectivité : Modulation et ajustement, Cas des marqueurs discursifs hein, quoi, n'est-ce pas en français et darô, yo, ne, yone en japonais », Thèse de doctorat en sciences du langage, sous la direction de M. Daniel Lebaud, Université de Franche-Comté, 2011.

« Étude sur l’emploi de hein et de n'est-ce pas », Mémoire de DEA en sciences du langage, sous la direction de M. Daniel Lebaud, Université de Franche-Comté, 2003.

« Analyse des formes linguistiques de demande, d’acceptation et de refus dans une séquence de “Chacun cherche son chat” de Cédric Klapisch », Mémoire de maîtrise des sciences du langage, sous la direction de M. Daniel Lebaud, Université de Franche-Comté, 2002.

« L’expression négative en français » (en japonais), Mémoire de Master ès Lettres (spécialité : littérature et linguistique françaises), sous la direction de M. Ichirô Tôyama, Université Waseda, 2001.

« La relation entre l’estime de soi des enfants et l’éducation des parents » (en japonais), Mémoire de Licence ès Lettres (spécialité : psychologie), sous la direction de Mme Michiko Fukazawa, Université Waseda, 1999.

Communications

« Transgressions du contrat de communication dans la relation de soin en EHPAD », Emmêler et démêler la parole, la relation de soin à l’épreuve de la communication, Université de Franche-Comté, octobre 2014.

« Encadrer la rédaction de lettres de motivation pour échanges universitaires au Japon - Différences structurelles des phrases en français et en japonais », 14ème colloque sur l’enseignement du japonais en France, IGR-IAE de Rennes, Université de Rennes 1, 2013.

« D’une sémiotique de l’altération » à l’épreuve de la traduction, Cas du japonais », Jean Peytard Syntagmes et entailles, Université de Franche-Comté, 2012.

« Variations sémantiques dans la traduction des marqueurs discursifs : cas de n’est-ce pas en français et darô en japonais », Variation(s), plasticité, interprétation(s), Université de Franche-Comté, 2012.

« Problèmes de traduction du japonais en français - Cas de darô », Journée d’étude « Les indices personnelles : problème de traduction », Université de Franche-Comté, 2011.

« Enjeux intersubjectifs et interactifs - autour des cas : hein, quoi, n’est-ce pas », (Dés-)organisation de l’oral ? de la segmentation à l’interprétation, Université de Rennes 2, 2011.

« Problèmes énonciatifs de hein en français et de darô, yo, ne et yone en japonais », Colloque international des jeunes chercheurs en Didactique des Langues et en Linguistique, Université Stendhal, Grenoble, 2010.

« Emplois de darô, yo, ne et yone contrastés avec ceux de hein en français », 11ème colloque sur l’enseignement du japonais en France, INSA de Lyon, 2010.

« Emplois des marqueurs discursifs et Intersubjectivité, autour de hein », Énonciation et texte au cœur de la grammaire, Université Toulouse-le-Mirail, 2009.

« Enjeux énonciatifs de hein et des expressions comparables en japonais », Journée doctorale , Université de Franche-Comté, 2007.

« Essai de description d’emplois des mots du discours, autour de hein », Colloque international des étudiants-chercheurs en didactique des langues et en linguistique, Université Stendhal, Grenoble, 2006.

« Enjeux énonciatifs des mots du discours en français et en japonais », XXèmes Journées de Linguistique de l’Asie orientale, EHESS, 2006.

« L’emploi des mots du discours et la prosodie, le cas de hein », Interface Discours Prosodie 2005 (IDP05) : Symposium International « Discours et Prosodie comme interface complexe », Université de Provence, 2005.

« L’enseignement des emplois des mots du discours dans les classes de FLE, le cas de hein », Le français parlé au XXIe siècle : normes et variations, Université d’Oxford, 2005.

« L’analyse sémantique et phonétique des mots du discours, le cas de hein », Rencontres Jeunes Chercheurs ED268, Université Paris III, 2005.