Contact

Geneviève Lheureux

Maître de Conférences
Université Jean Moulin Lyon 3

gm.lheureux@wanadoo.fr

Projets

Ma recherche, d ’abord centrée sur les pièces historiques de Shakespeare, s’est peu à peu élargie à d’autres œuvres du corpus, selon deux axes principaux. J’ai poursuivi l’approche stylistique adoptée lors de l’écriture de ma thèse dans trois articles consacrés au Roi Lear. L’examen des stratégies discursives des personnages m’a conduite à m’intéresser plus particulièrement au discours de la folie au théâtre, soumis à des contraintes paradoxales puisqu’il doit être identifié par le spectateur comme hors-norme, alors même qu’il répond à des codifications spécifiques d’ordre générique, social ou historique. Ce dernier point rejoint une perspective néo-historique, qui a servi de cadre théorique à d’autres articles consacrés à plusieurs comédies, dans lesquelles Shakespeare explore les limites des conventions dramatiques élisabéthaines ou jacobéennes. Plus récemment, je me suis intéressée, à l’occasion d’une réflexion transculturelle et transtextuelle initiée par l’I.E.T.T., à ce que l’on pourrait nommer des anti-banquets, au cours desquels l’acte de se nourrir, naturel pour tout être vivant, est perverti et transformé en pratiques cannibales contre-nature, régulièrement associées à l’inceste sur un plan métaphorique, à l’époque de la Renaissance.

Articles Publiés ou à Paraître

« L’étranger dans The Taming of the Shrew », de William Shakespeare », L’Etranger, Ed. Marie-Agnès Gay, Lyon, Publication de l’Université Jean Moulin-Lyon 3, 2003, pp177-193.

« « How now, you secret, black, and midnight hags ! / What is't you do ? A deed without a name » : la place de l'occulte dans Macbeth », Le Secret, Ed. Catherine Delesalle, Lyon, Publications de l' Université Jean Moulin-Lyon 3, 2006, pp17-36.

« Henry IV, Première Partie ou le carnaval inachevé », Eclats de fête, Ed. Florence Labaune-Demeule, Lyon, Publications de l'Université Jean Moulin-Lyon3, 2006, pp11-34.

« Mesure et démesure dans Le roi Lear », Cercles, Occasional Papers Series, 2009, pp195-206.

« « Nay, faith, let not me play a woman. I have a beard coming » (MND. I. ii. 41-42): Dramatic illusion in A Midsummer Night’s Dream », La Clé des langues, ENS Lyon, 2009.

« Polysémie du verbe aimer dans Le Roi Lear, de W. Shakespeare », Lexis: Revue de lexicologie anglaise, Ed. Denis Jamet, 2010, pp 35-45.

« « The story shall be changed: / Apollo flies, and Daphne holds the chase » (MND. II. i. 230-231) : Quelques exemples de procédés de réécriture dans Le songe d’une nuit d’été, de William Shakespeare », Le Texte pris dans ses enjeux, Bulletin de la Société de Stylistique Anglaise, 2010, pp. 137-152.

« Le rôle de la forêt, refuge imaginaire et creuset de la métamorphose, dans trois comédies de William Shakespeare : Les deux gentilshommes de Vérone, Le songe d’une nuit d’été et Comme il vous plaira. », à paraître, courant 2014.

« Authority and Displacement : The Empty Chair Policy in Measure for Measure, de William Shakespeare », à paraître.

Communications sans publication

« Les royaumes de France et de Navarre dans trois comédies de Shakespeare : Peines d’amour perdues, Comme il vous plaira et Tout est bien qui finit bien », The Burns, conférence annuelle des universités écossaises, Royaume Uni, 2003.

« Les bouches dans Coriolan », communication dans le cadre d’une journée d'étude sur les œuvres au programme des concours du Capes et de l'Agrégation, Université Jean Moulin-Lyon 3, 2008.

« Normer l’anormalité : discours sur les fous et discours des fous, dans Le Roi Lear, de William Shakespeare », Colloque inaugural de la MILC, « Normes et Discours », Université de Lyon, 17-18 novembre 2011.

« Banquets et anti-banquets dans l’œuvre shakespearienne », Colloque I.E.T.T., « Manger, représenter : approches transculturelles des pratiques alimentaires », Université Jean Moulin-Lyon3, 12-14 décembre 2013.

Autres Activités de Recherche

Organisation d’une journée d’étude sur Coriolan, de William Shakespeare (2007).

Co-organisation, avec Muriel Cassel-Piccot, d’un colloque intitulé « La vieillesse dans tous ses états : Enjeux, paradoxes et perspectives, regards croisés en littérature et civilisation », I.E.T.T., Université Jean Moulin-Lyon3, 16-17 janvier 2014.