photo

Contact

Laure KEMAJOU

Doctorant
Université Jean Moulin Lyon 3

laurablandina@yahoo.fr

Résumé de la thèse

La politique culturelle de la République Populaire de Chine en Afrique subsaharienne.

La présente recherche s’inscrit dans la problématique globale de l’étude des relations internationales sous l’angle des échanges culturels. Au-delà de son influence économique actuelle, et afin d’asseoir son statut de puissance mondiale, la République Populaire de Chine est décidée à investir le marché culturel international. L’Afrique subsaharienne est un terrain propice à l’étude de cette stratégie de Pékin, qui prend son essence dans la déclaration finale de Bandung. Outre les Instituts Confucius, la RPC sait pouvoir compter sur ses médias publics, mais aussi sur sa médecine traditionnelle, pour assoir son influence globale en Afrique. Ce détour par la culture masque tant bien que mal des mobiles économiques et hégémoniques, quand on sait la place qu’elle occupe sur l’échiquier géopolitique de l’Afrique. En bref, cette offensive culturelle de la RPC sur le continent noir a un impact notoire sur les diplomaties culturelles des partenaires traditionnels de l’Afrique.

Diplômes

MASTER/ DEA : Master 2 mention Science politique et Relations internationales, spécialité Relations internationales, sécurité et défense, parcours Relations internationales et diplomatie. Université Jean Moulin Lyon 3. Année d’obtention: 2013.

LICENCE : Histoire, mention Histoire politique.

AUTRES : Master 2 mention Science politique et Relations internationales, spécialité Francophonie et Mondialisation, parcours Culture et Relations internationales. Université Jean Moulin Lyon 3. Année d’obtention: 2012.

Langues

Français
Anglais